Alcooliques anonymes, la quête de l’abstinence

Le Télégramme – 18 novembre 2011

« Vivre sans alcool, telle est la finalité des groupes AA (Alcooliques anonymes) à travers le monde. Fondés en 1935 aux États-Unis, leur but est de devenir abstinent grâce à des lieux de rencontre, d’échange et d’entraide. En 2006, l’idée traverse la mer et le premier groupe naît à Belle-Île, sous l’impulsion de Charles et Bernard… »

Lire la suite de cet article sur www.letelegramme.com