Prix Albert Lasker

Texte de présentation du Trophée Lasker (texte de 1951)

L’Association Américaine de la Santé Publique présente un trophée Lasker aux Alcooliques Anonymes pour reconnaître leur méthode, unique et remplie de succès, d’aborder un problème vieux comme le monde, un probléme social et médical : l’alcoolisme.

Depuis leur fondation il y a seize ans, les Alcooliques Anonymes ont procuré le rétablissement à plus de 120 000 buveurs chroniques, que l’on considérait autrefois comme sans espoir. Aujourd’hui, cette association mondiale comprend 16,000 groupes, dans 90 pays, et effectue le rétablissement de 25,000 autres personnes chaque année. En soulignant le fait que l’alcoolisme est une maladie, elle contribue à faire disparaître le mépris social qui affligeait ces malades.

Les Alcooliques Anonymes sont animés par le principe nouveau qui veut qu’un alcoolique rétabli puisse atteindre et traiter un compagnon de maladie comme nul autre ne peut le faire. En ce faisant, l’alcoolique rétabli maintient sa propre sobriété; l’homme qu’il soigne devient un médecin pour le prochain candidat, créant ainsi une chaîne sans fin de libération; les patients sont soudés les uns aux autres par les liens de la souffrance commune, de la compréhension commune et une action stimulante en faveur d’une grande cause.

Ceci n’est pas un mouvement de réforme; il n’est pas animé par des professionnels qui ont le souci de ce problème. Il est financé volontairement par les contributions de ses membres, qui demeurent tous anonymes. Il n’y a aucun frais d’inscription, aucun thérapeute salarié, aucun travailleur professionnel salarié. Ce mouvement reçoit l’encouragement et souvent l’appui chaleureux de plusieurs groupes médicaux scientifiques ce qui n’est pas un résultat banal pour une association dirigée entièrement par des profanes.

Les historiens reconnaîtront peut-être un jour les Alcooliques Anonymes comme une société qui a fait beaucoup plus qu’obtenir un succès considérable dans le domaine de l’alcoolisme et de ses flétrissures; ils reconnaîtront peut-être que les Alcooliques Anonymes ont été une grande entreprise de pionniers sociaux qui ont forgé un nouvel instrument d’action sociale; une nouvelle thérapeutique ayant comme base l’amitié créée par une commune souffrance; une thérapeutique dont le grand potentiel pourra aider à soulager la multitude des autres maux de l’humanité.

(Big Book édition 1963)