Historique des Alcooliques Anonymes

Les Alcooliques Anonymes sont une association d’hommes et de femmes qui partagent entre eux leur expérience, leur force et leur espoir dans le but de résoudre leur problème commun et d’aider d’autres alcooliques à se rétablir.

Le désir d’arrêter de boire est la seule condition pour devenir membre des AA.

Les AA ne demandent ni cotisation ni droit d’entrée; nous nous finançons par nos propres contributions.

Les AA ne sont associés à aucune secte, confession religieuse ou politique, à aucun organisme ou établissement, ils ne désirent s’engager dans aucune controverse; ils n’endossent et ne contestent aucune cause.

Notre but premier est de demeurer abstinents et d’aider d’autres alcooliques à le devenir.

Copyright © by The A.A. Grapevine, Inc.

L’origine des A.A

Bill Wilson AABill Wilson (photo ci-contre), co-fondateur des A.A. est né en 1895. Courtier de New York, il rencontre en 1935 un chirurgien de l’Ohio, Bob H. Smith qui avait été comme lui un ivrogne « sans espoir« . Ensemble ils fondent le mouvement des Alcooliques Anonymes parce qu’ils souhaitent aider d’autres personnes souffrant de la maladie alcoolique tout en demeurant abstinents eux-mêmes. AA grandit par la formation de groupes autonomes, d’abord aux États-Unis, ensuite dans le monde entier.

Le nombre de membres actuels

Il y a environ 107 000 groupes dans le monde et près de 2 000 000 membres répartis dans plus de 150 pays. En France, il y a environ 600 groupes.

Comment A.A. est-il financé ?

Au cours des années, Alcooliques Anonymes a affirmé et renforcé une tradition selon laquelle l’association subvient complètement à ses besoins et ne recherche ni n’accepte les contributions des non-membres.

Pourquoi les Alcooliques Anonymes sont-ils « Anonymes » ?

L’anonymat est la base spirituelle des A.A. Il incite l’association à se gouverner en invoquant des principes plutôt que des personnalités. Nous sommes une société d’égaux. C’est notre programme de relèvement que nous essayons de faire connaître, non les individus qui participent à ce programme. L’anonymat vis-à-vis des moyens publics d’information est la garantie pour tous les A.A., et spécialement pour les nouveaux venus, que leur appartenance aux A.A. ne sera pas divulguée.